Accueil Opinions Éditos

L’Europe, nouveau refuge de la raison

L’élection d’Emmanuel Macron en France a créé un frémissement d’optimisme qui semble gagner les autres dirigeants européens.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 3 min

Le sommet du G7 s’est achevé samedi sur le résultat que l’on redoutait : des désaccords fondamentaux entre les Etats-Unis et ses partenaires du club occidental. Donald Trump a refusé de signifier s’il maintiendra la signature de son prédécesseur au bas de l’accord climatique de Paris, et il n’a pas renié ses propensions protectionnistes, tout cela après avoir omis à Bruxelles de confirmer qu’il souscrit toujours à la solidarité mutuelle, fondement de l’Alliance atlantique. Le Président américain a donc positionné les Etats-Unis en marge de ce « monde libre » dont ils avaient été le leader, souvent critiqué mais incontesté.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs