M. Peeters rappelle le secteur funéraire à l’ordre

Un contrôle mené par le SPF Economie révèle que les prix des entrepreneurs de pompes funèbres ont augmenté de 35 pour cent en dix ans. Ajouté à cela que deux tiers des entreprises ne sont pas en ordre avec les règlementations. Le ministre des Consommateurs, Kris Peeters, exige des explications de la part du secteur funéraire, indiquent lundi les quotidiens du groupe Mediahuis.

«Un enterrement représente un coût important», pointe M. Peeters. «Lors de ces moments, les proches n’ont pas toujours l’énergie de vérifier les tarifs. C’est pour cela que la transparence au niveau des prix est très importante.» La plupart des infractions (57 pour cent) concerne des prix peu clairs ou des formulaires de commande incomplets.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous