Poutine reçu à Versailles pour un dialogue «sans concession» avec Macron

Le président français Emmanuel Macron a accueilli en grande pompe lundi son homologue russe Vladimir Poutine au château de Versailles pour une visite de travail (et non d’État) qui promet d’être «  sans aucune concession ». Une série de dossiers brûlants seront évoqués au premier rang desquels la situation en Syrie et en Ukraine.

Voir la vidéo sur mobile

Après une poignée de main chaleureuse sur le tapis rouge déroulé dans la fastueuse cour du château, les deux chefs d’État ont gagné un salon pour une réunion en petit comité, avant un déjeuner élargi et une conférence de presse.

Voir la vidéo sur mobile

«  On peut imaginer que la conversation va être franche et assez directe », Emmanuel Macron «  ne s’interdira rien (.) y compris (sur) les questions qui ont trait aux libertés », a prévenu lundi matin la ministre des Affaires européennes Marielle de Sarnez. «  Donald Trump, le président turc (Recep Tayyip Erdogan) ou le président russe sont dans une logique de rapport de forces, ce qui ne me dérange pas », a lui-même observé le nouveau président français.

Vladimir Poutine, qui a atterri vers 13h25 à Paris, l’avait appelé pour sa part à «  surmonter la méfiance mutuelle » dans un message de félicitations au lendemain de son élection.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous