Pour améliorer ses cours de français, la Flandre va coopérer avec la France

Hilde Crevits et Claude-France Arnould © Photo News
Hilde Crevits et Claude-France Arnould © Photo News

Un accord de coopération pour améliorer la qualité des cours de français a été signé lundi à Anvers par la ministre flamande de l’Enseignement Hilde Crevits et l’ambassadrice de France en Belgique Claude-France Arnould. Des stages de formation pour les professeurs seront organisés en France, l’échange d’élèves sera encouragé et du matériel didactique sera échangé entre les deux lycées belges reconnus par l’Hexagone - à Bruxelles et Anvers - et les écoles flamandes.

La convention a une durée de trois ans.

Elle était nécessaire en raison de la baisse de connaissance en langues étrangères des élèves flamands, selon la ministre Crevits. «J’entends souvent que des enseignants n’osent plus parler français en classe. Or une langue ne s’apprend pas uniquement en étudiant du vocabulaire et de la grammaire.»

Les professeurs et aspirants seront désormais mieux informés sur les possibilités de stage pour améliorer leur connaissance de la langue, de la culture et de la pédagogie française. Concernant les échanges d’élèves, un accent sera mis du côté de l’enseignement professionnel.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous