L’État envisage le rachat de la station polaire Princesse Elisabeth pour en confier la gestion à Alain Hubert

L’État belge, par l’entremise de la nouvelle secrétaire d’État de la politique scientifique Zuhal Demir (N-VA), veut racheter la station polaire Princesse Elisabeth et en confier la gestion à Alain Hubert, selon les informations de L’Echo, publiées mardi.

L’État belge, qui négocie actuellement avec la Fondation polaire internationale (IPF) sous la houlette de Mme Demir, succédant à Elke Sleurs, veut devenir l’unique propriétaire de la station polaire. L’idée serait ensuite d’en confier la gestion et l’exploitation à l’IPF, la fondation présidée par Alain Hubert.

Pourtant, lorsque le dossier était dans les mains de Mme Sleurs, tout avait été fait pour écarter la Fondation polaire (et Alain Hubert) de son rôle de partenaire privilégié.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous