Piratage informatique: après Ecolo, Cumuleo également visé

Piratage informatique: après Ecolo, Cumuleo également visé

Un e-mail qui semble provenir d’un contact connu, avec un document en pièce jointe. Cette technique dite d’hameçonnage a ciblé Ecolo et Anticor ce lundi. Elle a fonctionné pour le parti : les pirates ont fouillé le serveur informatique à la recherche d’éléments concernant le député Gorges Gilkinet et l’association Anticor.

Dans le même temps, Cumuleo qui publie chaque année les mandats et rémunérations des mandataires publics, a reçu le même type de message. Sans l’ouvrir. A l’instar des deux autres victimes, l’association pourrait déposer plainte dans les prochains jours auprès de la Federal Computer Crime Unit.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous