4 idées reçues sur l’investissement

Trop risqué, trop compliqué, trop cher, vous croyez qu’investir n’est pas pour vous ? Faites fi des idées reçues sur l’investissement et optez pour des solutions sur mesure.

 

Idée reçue n°1 : investir, c’est très risqué

 

Au moment d’investir, le risque perçu est sans aucun doute ce qui freine le plus les épargnants. Pourtant, en plaçant vos économies sur un livret, vous perdez du pouvoir d’achat ! Le taux légal de 0,11 % offert sur la plupart des comptes d’épargne est en effet largement insuffisant pour compenser l’inflation qui oscille entre 2 % et 3 % ces derniers mois.

 

Les risques sur les marchés financiers peuvent par contre être largement maîtrisés en suivant quelques règles de base. La première est évidemment de diversifier ses positions, de manière à ce que tout échec n’ait qu’un impact limité sur la valeur totale du portefeuille. La seconde est de n’investir qu’à long terme : au moins 5 ans. En effet, sur une courte période, les marchés peuvent connaître d’importants soubresauts mais leur l’impact s’amenuise sur la durée. Saviez-vous que les Bourses mondiales ont ainsi engrangé un rendement de 7,35 %* par an en moyenne entre 1994 et début 2017 malgré deux krachs. Depuis sa création en 1896, le prestigieux indice américain Dow Jones(1) affiche même un rendement annuel de 10 %** en dépit des conflits mondiaux ou des dépressions économiques.

 

Idée reçue n°2 : investir, c’est trop compliqué

 

Pour beaucoup, investir exige de maîtriser tous les arcanes de l’économie et de suivre la Bourse au jour le jour. En tant qu’investisseur débutant, faites simple et optez avant tout pour des produits que vous comprenez.

 

Idée reçue n°3 : investir exige beaucoup de temps

 

On recense plusieurs dizaines de milliers d’actions et d’obligations sur les Bourses mondiales. Choisir la bonne action, la bonne obligation est donc chronophage et nécessite une certaine expertise. Cependant, l’investisseur peut déléguer cette mission de sélection à une équipe de professionnels en investissant dans un fonds de placement. Par exemple un plan d’investissement périodique. Ce dernier vous propose une sélection automatique des meilleurs fonds, en ligne ou en agence.

 

Idée reçue n°4 : investir demande un capital important

 

Investir est désormais possible pour tous les épargnants, y compris ceux qui disposent d’une mise de départ limitée. Le plan d’investissement périodique permet en effet d’investir à partir de 25 € par mois. Les versements sont directement investis dans le fonds de placement que vous aurez choisi.

 

Avec un plan d’investissement périodique, vous déterminez, en ligne ou en agence avec votre conseiller, le fonds qui vous correspond. En investissant de manière automatique et régulière, vous évitez de vous laisser guider par vos émotions et de prendre des mauvaises décisions. Vous mettez aussi à profit les phases de repli des marchés financiers, un même montant vous permettant d’acquérir davantage de titres (à un cours plus bas).

 

Prêt à essayer ?

 

(1) Le Dow Jones est le plus vieil indice boursier du monde. Un indice boursier est un panier d'actions dont les variations sont supposées refléter le plus fidèlement possible les fluctuations de l'ensemble de la bourse sur laquelle sont cotées ces valeurs.

*indice MSCI World

** Evolution de l’indice Dow Jones avec réinvestissement des dividendes

 

La Une Le fil info Partager