Accueil Opinions Éditos

En culture aussi, il est temps de passer à l’action

Après deux ans de consultation du secteur, la ministre de la Culture annonce « 40 actions pour faire bouger les lignes ». Simples intentions ou vrais changements ?

Article réservé aux abonnés
Chef adjoint au service Culture Temps de lecture: 3 min

Au terme de deux années de consultation de tout le secteur et après un grand pow-wow de conclusion le 3 février dernier au Rockerill, à Charleroi, la ministre de la Culture Alda Greoli vient d’annoncer « 40 actions pour faire bouger les lignes ». Waow ! Enfin de l’action, serait-on tenté de dire. Non pas que rien n’ait été fait ces dernières années. Mais depuis 2004 et le début des Etats généraux de la culture lancés par Fadila Laanan, on a un peu l’impression que le secteur culturel n’a jamais cessé de réfléchir à son futur. En attendant, son présent n’a guère bougé. Et ceux qui, il y a treize ans, s’engageaient confiants dans les discussions des Etats généraux, ont un peu l’impression d’avoir fait du surplace.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs