Accueil Sciences et santé

Pourquoi Charles Michel a été blessé par un tir de starter

Incommodé par le tir de la Princesse Astrid aux 20 km, le Premier ministre a dû subir des examens d’urgence. Ses symptômes risquent de persister.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

La petite histoire retient que la princesse Astrid, chargée de donner le départ des 20 km, dimanche, au Cinquantenaire, le fait à l’avance, sans attendre l’instruction de l’artificier qui double le bruit de la cartouche à blanc par un tir de canon (à blanc également, évidemment) du haut de l’Arche. C’est donc autant la surprise que le bruit intense du pistolet qui fait sursauter le Premier ministre Charles Michel, qui grimace de douleur. La charge est-elle trop forte ? Est-il placé trop près du pistolet de starter ? En tout cas, il ressent une « surdité partielle » et « un acouphène », selon son porte-parole. Une nuit de sommeil n’efface pas la gêne, suffisante pour qu’il consulte lundi après-midi, puis qu’il annule une réunion importante mardi matin pour d’autres examens. Il devait présenter le Pacte national d’investissement, cher à son cœur, en commission des Affaires intérieures de la Chambre.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sciences et santé

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs