La Corée du Nord se dit prête à tirer des missiles intercontinentaux

© AFP
© AFP

La Corée du Nord a averti ce mercredi qu’elle était prête à tirer des missiles balistiques intercontinentaux (ICBM), après que Washington eut annoncé un test réussi d’interception d’un tel engin. Les États-Unis ont affirmé mardi qu’un missile tiré depuis la base Vandenberg de l’US Air Force en Californie avait «  intercepté avec succès un missile balistique intercontinental cible », sans charge nucléaire parce qu’il s’agissait d’un essai, lancé depuis le Reagan Test Site dans les îles Marshall, dans le Pacifique.

De son côté, Pyongyang multiplie les tirs de missiles dans le cadre de programmes qui visent à doter la Corée du Nord de missiles balistiques intercontinentaux susceptibles de porter le feu nucléaire sur le sol continental américain, et d’accroître ainsi sa dissuasion.

«  Nous sommes prêts à tirer des ICBM, n’importe où, n’importe quand, sur ordre du commandant suprême (Kim Jong-Un) », affirme le Rodong Sinmun, organe officiel du parti unique au pouvoir à Pyongyang. «  Les États-Unis doivent savoir que notre affirmation selon laquelle nous pouvons réduire en cendres l’antre du diable avec nos armes nucléaires n’est pas une parole en l’air », ajoute le journal.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous