Roland-Garros: les premières polémiques du tournoi (vidéos)

Roland-Garros: les premières polémiques du tournoi (vidéos)
AFP

1. Le bad buzz de Maxime Hamou

Maxime Hamou s’est vu retirer, par la Fédération française de tennis (FFT), son accréditation pour Roland-Garros après avoir embrassé de force, à plusieurs reprises, une journaliste d’Eurosport qui tentait de l’interviewer en direct lundi, a annoncé la FFT mardi.

La vidéo de cet entretien et de l’attitude du joueur étaient très relayées mardi sur Twitter, provoquant l’indignation des internautes. Dans la soirée, le joueur a présenté ses excuses à la journaliste via les réseaux sociaux. Mais l’affaire a fait grand bruit.

2. Lokoli refuse de serrer la main à Klizan

Laurent Lokoli (22 ans), battu en cinq sets (7-6 (7/4), 6-3, 4-6, 0-6, 6-4) par le Slovaque Martin Klizan, s’est fait remarquer en refusant la poignée de mains à l’issue du match au motif que son adversaire avait fait « du cinéma ».

« Je suis très énervé. La raison, c’est que le type ne va pas sur les amorties, fait genre qu’il a mal à la jambe pendant plus de deux sets et au cinquième, il galope comme un lapin. Pour moi, c’est irrespectueux ce qu’il a fait », a expliqué le jeune Corse, bénéficiaire d’une invitation.

3. Le président fait le show

Comme le résument à merveille nos confrères de 20 minutes, il y a eu « un moment de gêne intense lundi sur le court Suzanne-Lenglen, quand Bernard Giudicelli, le tout nouveau président de la FFT, s’est offert un one man show de dix minutes avant le Paire-Nadal pour s’adresser aux présidents de club invités pour la journée sur l’air de ‘avant moi c’était les Néandertaliens’ : ‘Nous travaillons depuis cent jours pour revenir aux sources du tennis français [.] Nous ne sommes plus dans les promesses, nous sommes dans l’action et j’ai besoin de vous pour faire bouger les lignes’.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • BELGAIMAGE-160892153

    Par Damien Poncelet

    Grands Chelems

    Roger Federer, forfait à Roland-Garros, se projette sur Wimbledon et les Jeux

  • Mertens a été bousculée par son amie Sabalenka (6-4, 6-3).

    Par Yves Simon, à Dubaï

    ATP - WTA

    Bye, bye Dubaï pour Elise Mertens

  • Fred Hemmes, au bord du court, pour donner des instructions directement à Kim Clijsters
: c’est une première à Dubaï
!

    Par Yves Simon et Yves Simon, à Dubaï

    ATP - WTA

    Le tournoi de Dubaï innove avec du coaching aussi en tribunes

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Le carnaval d’Alost suscite à nouveau la polémique.

    Carnaval d’Alost: le gouvernement israélien entre dans la polémique

  2. «
Le racisme est un poison, la haine est un poison. Et ce poison existe dans notre société
», a déploré la chancelière Angela Merkel, jeudi matin à Berlin.

    Double fusillade en Allemagne: un terrorisme qui vise la guerre civile

  3. Air connu
: «
La norme sociale est défaillante en Belgique. Les conducteurs ont trop tendance à se vanter de rouler vite. L’image de la vitesse au volant est trop positive
».

    Le Belge est toujours addict à la vitesse

La chronique
  • Parce que le racisme tue…

    A ceux qui se demanderaient pourquoi développer des plans de lutte contre le racisme, pourquoi réguler les propos haineux, pourquoi s’indigner, condamner et aussi poursuivre ceux qui stigmatisent l’autre, le traitent comme un inférieur, à ceux qui s’étonnent qu’on ne trouve pas drôles les saluts nazis ou les caricatures antisémites fussent-ils servis en plat de résistance dans un restaurant ou sur un char dans un cortège, l’Allemagne apporte, hélas à nouveau,...

    Lire la suite