Homophobie: un «buzzeur» pour prévenir les dérapages de Cyril Hanouna

© ARNAUD JOURNOIS
© ARNAUD JOURNOIS

Suite à un canular jugé homophobe lors d’un prime time de « Touche pas à mon poste », l’animateur français Cyril Hanouna a été invité à discuter par Marlène Schiappa, secrétaire d’Etat à l’égalité homme-femme, mercredi après-midi.

Selon le quotidien 20 Minutes, l’entretien d’une trentaine de minutes a été l’occasion d’«  une discussion cordiale ». La secrétaire d’Etat a insisté sur le fait qu’elle était contre le lynchage médiatique, mais que l’animateur avait une responsabilité importante. Elle lui a proposé d’avoir un buzzer ou un panneau à portée de main qui signalerait «  un franchissement de ligne jaune » lors de blagues homophobes dans son émission.

«  Cyril Hanouna et son entourage ont été très sensibles à cette proposition, à laquelle ils ont promis de réfléchir », fait savoir le quotidien.

La secrétaire d’Etat lui a également remis le rapport de SOS homophobie de 2017.

Quelques heures plus tôt, la société de production de Hanouna avait porté plainte contre X pour «  dénonciation calomnieuse » et « diffusion de fausses nouvelles ». Selon son avocat, l’objectif est de «  faire la clarté » sur le témoignage d’un jeune homme prétendument mis à la porte par ses parents suite au canular. Une histoire relayée par l’association Le Refuge, dont l’un des membres est aussi visé par une plainte.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous