Accueil Société Enseignement

Les profs d’académie à un doigt d’aller en justice

Le prof d’académie a en général étudié 5 ans mais est payé comme le détenteur d’un BAC (études de 3 ans). Motif ? L’argent. Relever les salaires coûterait 10 millions.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Ce n’est pas banal. Les professeurs d’académie de musique, beaux-arts, danse et art de la parole sont à un doigt d’attaquer la Communauté française en justice.

Motif ? Pour la plupart d’entre eux, ces enseignants sont munis d’un master et ils devraient donc bénéficier du barème 501, réservé aux profs formés en 5 ans. Or, ils sont payés au 301, ce barème moins favorable et dévolu à l’enseignant formé en 3 ans (BAC).

Entre les deux barèmes, à la grosse louche, il y a un écart de 300 euros net/mois.

Le master est obligatoire pour les profs de musique et d’art de la parole. Pour les autres (beaux-arts et danse), les parcours sont plus variés. Ils ont soit un master, soit un BAC. Autre voie : diplômés en académie, ils ont fait valoir une expérience utile dans leur art (expo, travaux…) et ont été admis à l’enseignement.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Enseignement

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs