Accueil Culture Musiques

Concours Reine Elisabeth: Maciej Kułakowski, une détermination à toute épreuve

En première partie de soirée, le Polonais Maciej Kułakowski, 21 ans, a confirmé qu’il était un talent à suivre.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 2 min

Son interprétation du Capriccio per Siegfried Palm de Krzysztof Penderecki, remplie d’une énergie folle et d’un engagement sans mesure, avait enflammé le Studio 4 de Flagey en demi-finale. S’il est le plus jeune des finalistes, Maciej Kułakowski, 21 ans à peine, a jusqu’ici fait preuve d’une superbe maturité de jeu. Son style est précis, sa musique vivante, faite d’un tas de nuances.

Précoce, le Polonais l’est depuis toujours ou presque. À 10 ans, il reçoit le Premier Prix du « Talents for Europe » et enchaîne ensuite avec de nombreux autres prix en Pologne et à l’étranger. À 14 ans, il se produit avec le Kammerorchester d’Hanovre et à 15 avec le Juventus Symphony Orchestra sous la direction de… Krzysztof Penderecki.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs