Hillary Clinton dénonce une collusion entre Russes et Américains contre elle

Hillary Clinton est allée mercredi plus loin qu’auparavant dans l’interprétation de sa défaite contre Donald Trump en affirmant que les Russes s’étaient probablement coordonnés dans leurs attaques informatiques avec des Américains, voire avec l’équipe du président républicain.

La candidate démocrate malheureuse à la présidentielle de novembre dernier est longuement revenue, lors d’une conférence, sur la campagne de désinformation et de piratage attribuée par Washington à la Russie et dont elle a été la cible dans les mois précédant le scrutin.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous