Accueil

Dansmazone est-il un «parasite»?

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 1 min

Bien que Prodipresse s’en défende, le nom de code choisi par les libraires pour leur future plateforme de vente en ligne, « dansmazone.be », apparaît comme une allusion à son concurrent Amazon. La dénomination sera-t-elle conservée au lancement du site ? Prodipresse n’en est pas encore certain. Et de fait, le risque est grand qu’Amazon demande l’interdiction du nom. « Le droit européen des marques et de celui du Benelux assurent une protection contre le risque de confusion, explique Emmanuel Cornu, avocat spécialiste au cabinet Simont Braun. Cette protection est plus large si la marque est connue, et permet d’interdire l’usage de toute autre marque ressemblante s’il existe un risque que cette dernière tire indûment profit de l’image et de la renommée de la marque antérieure. Si le nom est utilisé pour un site de vente en ligne concurrent, même s’il s’agit d’un jeu de mots, cela crée un lien dans l’esprit du public. En droit, on parle de parasitisme.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs