L’ULB s’excuse et reconnaît le «sexisme ordinaire» de mails envoyés

Dans un mail envoyé ce jeudi par le recteur de l’université Yvon Englert, l’ULB s’excuse et reconnaît le « sexisme ordinaire » de certains mails envoyés par les facultés. Il estime que c’est la faute de l’institution et non celle d’un « agent » en particulier.

« Ces derniers jours, l’ULB a été exposée à un incident que nous qualifierons de « sexisme ordinaire » sous la forme de consignes déplacées concernant les tenues souhaitées lors d’une des cérémonies de promotion en Médecine (…) Il aurait été trop aisé de rejeter la responsabilité sur un agent, quel que soit son sexe. Le sexisme n’est d’ailleurs pas l’apanage d’un sexe, mais est le résultat d’une dynamique collective qui touche la société tout entière, et donc aussi une collectivité de 35.000 personnes comme l’ULB. », écrit-il.

Le recteur appelle à prendre en compte le problème pour aller de l’avant : « Nous espérons vivement que la communauté universitaire mettra à profit l’expérience que nous venons de vivre pour rebondir, s’interroger et agir plus encore en faveur de l’égalité de genre au sein de l’Université et dans l’ensemble de notre société. ».

Pour rappel, des étudiantes ont dénoncé des emails jugés « sexistes » envoyés par le secrétariat de la faculté, sur le code vestimentaire à respecter lors de la proclamation des résultats.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous