Accueil Économie

Gabriel Zucman: «L’évasion fiscale est un sport de (très) riches»

L’économiste français Gabriel Zucman et deux confrères scandinaves ont croisé le listing HSBC, révélé par le Swissleaks, et les données fiscales suédoises, norvégiennes et danoises. Objectif : découvrir qui fraude ; et combien.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 6 min

La multiplication des « leaks » – Panama Papers, Swissleaks (HSBC), Malta Files… – n’est pas seulement une aubaine pour les administrations fiscales dans leur lutte contre la fraude. Les données rendues publiques par les lanceurs d’alerte constituent aussi une manne pour les chercheurs, leur offrant des renseignements précieux autant qu’inespérés sur la « gestion de patrimoine offshore » et les paradis fiscaux, sur la « distribution de l’évasion fiscale » – autrement dit : qui, dans la population, est le plus susceptible de frauder – et sur l’ampleur des patrimoines dissimulés – donc sur le degré réel d’inégalités.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Le salon Batibouw vise le zéro carbone

L’an prochain, Batibouw deviendra le salon de la durabilité à tous les étages. Les exposants devront respecter les critères ESG pour être admis. De leur côté, les organisateurs promettent de s’engager sur une voie la plus « green » possible.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs