Accueil Monde États-Unis

Sortie de l’Accord de Paris: Trump à contre-courant

Les initiatives pro-environnementales éclosent aux quatre coins de l’Amérique, comme si les compatriotes de Donald Trump s’efforçaient de limiter son influence climatosceptique

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 4 min

La scène se déroule le 8 février 2016 à Manchester, dans le New Hampshire, et dans un autre siècle. Deux mois plus tôt, le président des Etats-Unis, Barack Obama, venait de parapher l’accord de Paris sur le climat, et Donald Trump n’était encore qu’un électron libre à la popularité grandissante.

Autre époque

Dans le palais des congrès surchauffé où se pressent 5 à 6.000 inconditionnels, le trublion new-yorkais fait une apparition tardive. Les congères et le blizzard ont contrarié son arrivée par la route. Faisant mine de s’épousseter un costume bleu nuit, mesurant son effet, Trump se gausse : « Alors il est où le réchauffement climatique dont “ils” parlent tant ? On en aurait bien besoin, là maintenant ! » Un tonnerre d’approbations soulève l’assistance acquise.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs