Accueil

Climat: Pittsburgh devient le symbole de la résistance contre Trump

Donald Trump a pris l’exemple de Pittsburgh pour justifier sa décision. Le maire de la ville lui a répondu.

Temps de lecture: 1 min

J ’ai été élu pour représenter les habitants de Pittsburgh, pas de Paris », a lancé ce jeudi le président Trump, qui a mis en avant la défense des emplois américains et dénoncé un accord «  très injuste » pour son pays lors de son annonce de sortir de l’accord de Paris sur le climat.

Il n’aura ensuite fallu que quelques minutes au maire démocrate de la ville, Bill Peduto, pour lui renvoyer la balle : « Les Etats-Unis rejoignent la Syrie, le Nicaragua et la Russie, en décidant de ne pas participer à l’accord mondial de Paris. C’est maintenant aux villes de prendre les rênes », a-t-il déclaré sur Twitter.

Rapidement repris pour son esprit de « résistant » sur les réseaux sociaux, Bill Peduto a poursuivi, toujours sur Twitter : « En tant que maire de Pittsburgh, je peux vous assurer que nous suivrons les directives de l’accord de Paris pour nos administrés, notre économie et notre avenir ».

Il a ensuite conclu sa tirade en rappelant que Pittsburgh avait massivement voté pour Clinton à la présidentielle.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs