Accueil Opinions Chroniques

La logique belge des «piliers»: le retour des idées fossiles

La chronique de Vincent Engel

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 7 min

Rudy Demotte a rappelé au monde qu’il existait en s’émouvant publiquement, à la suite d’autres acteurs, des « relents pilaristes » du projet de fusion entre l’université Saint-Louis et l’UCL. La technique est au point et elle a été pratiquée par Trump, Le Pen et une myriade d’autres politiciens : s’opposer en brandissant l’étendard du pire, du désastre, de l’apocalypse…

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs