Accueil Culture Livres

Le polar pour rire de Romain Puértolas

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Romain Puértolas, une fois encore, s’est lâché, riant de ses trouvailles et les conduisant aussi loin que l’autorisent les plaisirs partagés. Son quatrième roman possède toutes les caractéristiques d’un polar, au moins par le décompte des cadavres, les autopsies fécondes, les flics caricaturaux, les rebondissements… Mais Tout un été sans Facebook est aussi, comme l’annonce le titre, une description des mœurs communicantes et de ce qu’il advient en l’absence de réseau. Comme c’est le cas à New York, Colorado, 150 habitants, 198 ronds-points (et un feu rouge). Agatha Crispies y a été mutée après une triste histoire qui lui est arrivée à New York, New York. Elle nous sera racontée le moment venu.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Nos quinze coups de cœur de la rentrée littéraire

Bien sûr, nous n’avons pas lu l’ensemble de la rentrée littéraire : 490 romans à paraître jusqu’à la mi-octobre, c’est beaucoup, même pour l’équipe des Livres du Soir. Voici, de manière totalement subjective, les quinze romans qui, jusqu’ici, nous ont séduits, emballés, passionnés. Sans hiérarchie. Par ordre alphabétique d’auteur et d’autrice. Bonnes découvertes.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs