Accueil La Une Économie

Cyberattaques: une plateforme pour mieux protéger les secteurs vitaux

Le gouvernement a donné son feu vert à la mise en place d’une plateforme visant à prévenir les cyberattaques. Il permettra d’informer rapidement les secteurs vitaux.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 2 min

La Belgique va se doter d’un outil supplémentaire pour mieux prévenir les cyberattaques du type de Wannacry, ce ransomware qui a infecté le mois dernier les ordinateurs de centaines de milliers d’entreprises dans le monde. Le conseil des ministres a donné son feu vert vendredi à la mise en place d’un « Early Warning System » (EWS). Il s’agit d’une plateforme automatisée pour l’échange proactif d’informations concernant les incidents et les menaces entre secteurs vitaux. « Concrètement, cette plateforme permettra d’échanger des informations sur les menaces de cyberattaque, sur les incidents mondiaux et les points de vulnérabilité au plus vite et le plus efficacement possible afin que chaque secteur puisse mettre en place les mesures de protection nécessaires », explique Miguel de Bruycker, patron du CCB, le Centre pour la cybersécurité Belgique.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs