Accueil La Une

Le rétablissement de l’ouïe Michel

La princesse a flingué l’oreille gauche de Charles Michel. Si elle ne guérit pas, on promet bien du bonheur au Premier ministre.

Chronique - Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

Comme chacun le sait, Astrid a donné le coup d’envoi, dimanche dernier, des 20 km de Bruxelles. Charles Michel se tenait sur sa droite. Le coup de pistolet lui a flingué l’oreille gauche.

Pourquoi Charles Michel a été blessé par un tir de starter

Merci princesse.

Le Premier ministre s’est fait soigner sur le champ. C’est une bonne idée. Parmi d’autres séquelles, un tel traumatisme sonore peut vous coller un acouphène. Et l’acouphène est une vacherie qu’il faut traiter sans tergiverser.

L’acouphène, tout le monde sait ce que c’est.

C’est le fameux j’ai-les-oreilles-qui-sifflent que chacun a vécu au lendemain d’un concert ou d’une java un peu exaltée.

Quand on est jeune, ça passe en douze heures. Un acouphène permanent dans une oreille adulte, ça, c’est une autre galère.

Ce « sssssssss… » continu offre une idée quasi matérielle de l’enfer. D’abord, la bête est sournoise. Au début, le sifflement est faible en volume, plutôt grave et intermittent. On n’entend rien venir. On laisse couler. C’est l’erreur. Une fois bien logé en vous, le sifflement monte en puissance, grimpe dans les aiguës et vous use en mode têtu.

On ne peut pas le dire mieux : vous avez un Tupolev dans l’oreille interne.

A 3 décibels, on perd la boule.

A 4 décibels, on perd vraiment la boule.

A 5 décibels, on perd totalement la boule.

A 6 décibels, on appelle le siège de Tupolev à Moscou.

– Passez-moi le camarade patron…

« Prostite ? Kto vy ? »

Faisons gagner du temps aux étudiants en médecine qui sèchent devant des exposés inutilement compliqués. L’acouphène est provoqué par une détérioration des cils qui tapissent l’oreille interne et qui transforment les sons du dehors en sons du dedans. L’acouphène est causé par un traumatisme sonore. Il peut solder aussi un choc émotionnel (la perte d’un proche, un redressement fiscal canon ou une législature sans une affaire PS).

Olga Zrihen sur la gouvernance: «L’alerte a résonné. Oui, les choses changent»

On espère un rétablissement total de Charles Michel.

On l’espère pour lui. On l’espère pour nous. A défaut d’une guérison, son bilan auditif global commencerait à devenir problématique. A gauche, on sait (merci princesse). A droite, il n’y avait déjà plus rien, si l’on prend à la lettre ce qui se dit depuis 2014 à savoir que la N-VA et le patronat ont l’oreille du Premier ministre.

Va être coton-tige, la concertation sociale.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en La Une

Analyse Vers l’obligation vaccinale des soignants? Pas si vite...

Forte mobilisation contre l’obligation vaccinale pour les soignants. La Vivaldi maintient son avant-projet de loi, mais ça se complique un peu. La concertation sociale reprend ses droits. Et on attend l’avis du Conseil d’Etat. Le calendrier s’allonge, le dispositif prévu par le gouvernement est bousculé.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs