Accueil Société

Ces cadres trentenaires qui fuient les «métiers à la con»

Ils sont diplômés, bien intégrés, mais se détournent du salariat pour ouvrir un petit commerce. Quête de sens, envie de concret, rejet du travail de bureau : un phénomène de société.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 11 min

V ous vous ennuyez au travail malgré de bonnes études ? Vous vous sentez inutile ? Rassurez-vous, vous n’êtes pas seul. » Au contraire. C’est devenu un phénomène, constate le journaliste du site d’information français Slate.fr, Jean-Laurent Cassely dans le livre qu’il vient de publier. Le titre de son enquête : « La révolte des premiers de la classe. Métiers à la con, quête de sens et reconversions urbaines » (Arkhê, 2017) Le portrait atypique du banquier qui devient fromager a quitté la rubrique insolite pour passer dans la colonne société.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs