Accueil Monde France

France: le référendum du PS tourné en dérision

Cambadélis, premier secrétaire du PS français s'est réjoui du « succès » rencontré par « son » référendum sur l'unité de la gauche aux régionales de décembre. Mais l’exercice a surtout suscité la raillerie...

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 2 min

Jean-Christophe Cambadélis avait fixé la barre à deux cent mille votants. Le patron du PS en a obtenu 251 327. « C’est le top, pas le flop ! », s’est-il félicité dimanche soir. Le « oui à l’unité », quelle surprise, l’emporte largement au référendum citoyen organiséce week-end pour ressouder la majorité. À 89 %, les électeurs qui se sont rendus sur les marchés ou qui ont voté sur internet ont plébiscité le rassemblement des forces de gauche à deux mois des élections régionales. Mais le but a-t-il pour autant été atteint ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs