Accueil La Une Culture

Concours Reine Elisabeth finales (samedi): standing ovation pour Ivan Karizna

Le candidat biélorusse a clôturé les finales avec la maîtrise et le plaisir de jouer qu’il a affiché tout au long du concours.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Dès sa prestation du premier tour, nous avons fait de ce Biélorusse de 25 ans notre incontestable coup de cœur. La profondeur de son « Grave » de la sonate d’Ysaye a fait l’effet d’une bombe. Et depuis, chacune de ses apparitions génère d’incroyables salves d’enthousiasme, jusque chez les musiciens de l’ORCW. Techniquement, ce violoncelliste biélorusse, issu d’une famille de musiciens, est un super-doué mais ce n’est qu’une fois assurée cette suprématie que commence le véritable plaisir, dans un mélange de style assumé et d’imagination recréatrice, le tout propulsé par une générosité débordante et un bonheur de jouer, dans tous les sens du terme.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs