Accueil La Une Culture

Victor Julien-Laferrière: «Gagner le Reine Elisabeth, un nouveau départ»

Le Français Victor Julien-Laferrière, 26 ans, a remporté la première édition du Concours Reine Elisabeth de violoncelle. Rencontre au lendemain d’une victoire arrachée à coups de travail acharné et d’expérience salvatrice.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 5 min

E puisé mais heureux ! » Voilà comment Victor Julien-Laferrière résume son état au lendemain du Concours Reine Elisabeth. À 26 ans, le Français entre dans l’Histoire en devenant le premier gagnant du concours, session violoncelle. Une prouesse qu’il doit en partie à sa grande expérience.

Quel a été le moment le plus difficile de ce mois intense ?

En fait, chaque épreuve avait sa difficulté qui paraissait immense, sur le moment. Je pense que la longueur et la complexité du concours, avec des épreuves très différentes les unes des autres, rendent les choses encore plus particulières. La plupart des concours se passent en 10 jours. Ici, la difficulté additionnelle de chaque étape induit une sorte de délivrance lorsqu’on arrive au bout. En finale, l’imposé était très difficile.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs