Accueil Économie

La ministre Marghem souhaite assouplir l’ambition climatique de la Belgique

La Belgique s’est actuellement engagée à faire baisser de 35% ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030, mais cette ambition est exagérée selon la ministre.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

La ministre de l’Environnement, Marie-Christine Marghem (MR), souhaite assouplir les ambitions climatiques belges et compte le négocier à l’échelon européen, rapportent les titres Mediahuis mardi.

La Belgique s’est actuellement engagée à faire baisser de 35% ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030, mais cette ambition est exagérée selon la ministre. Elle compte avoir une discussions avec les institutions européennes pour assouplir cet objectif.

«La Commission européenne tient trop peu compte du fait que nous sommes un pays de transit avec beaucoup de poids lourds étrangers et avec une infrastructure vieillissante», explique Marie-Ange Dhondt, la porte-parole de la ministre fédérale. «C’est pourquoi nous devons négocier au niveau européen pour abaisser cet objectif de 35%

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs