Pas facile d’être recruteur…

Une récente étude de The Talent Forecast de Korn Ferry FutureStep a démontré que les stratégies de recrutement ne sont pas assez en adéquation avec la stratégie de l’entreprise. Et que les recruteurs ont plus de mal à attirer les bons candidats…

Quelque 1 100 professionnels du recrutement et des ressources humaines du monde entier, tous secteurs confondus, ont été interrogés et le constat est sans appel. à peine 38 % d’entre eux estiment que leurs activités de recrutement sont alignées avec les objectifs stratégiques de l’entreprise.

 

La faute à qui ? La principale cause reste le manque de vision sur les objectifs et les besoins que l’entreprise aura à court et moyen terme. Difficile donc pour les équipes RH d’organiser leur propre stratégie. Mais ce n’est pas la seule raison. Les candidats et leurs besoins ont aussi changé. 37 % recherchent des perspectives de carrière, 21 % une culture d’entreprise centrée sur ses employés et 21 % souhaitent que leurs valeurs se retrouvent dans celles de l’entreprise.

 

Pire que l’an dernier

En plus de ces problématiques, plus de la moitié des professionnels du recrutement déclare qu’il est plus compliqué d’engager des profils qualifiés que l’année passée. Deux raisons à ce chiffre : la complexification de l’économie qui demande de nouvelles compétences ainsi que l’identification des candidats disposant justement de ces aptitudes. Tout n’est pas à jeter heureusement et c’est le digital (entretiens vidéo, technologies mobiles, outils d’évaluation en ligne…) qui pourrait venir sauver les spécialistes du recrutement pour toucher, attirer et convaincre les meilleurs candidats.

Encore faudra-t-il bien les adopter et les utiliser à bon escient, sous peine de voir les meilleurs candidats filer à la concurrence...

La Une Le fil info Partager