Roots Store: circulaire, il n’y a rien à perdre !

Edition numérique des abonnés

L’aventure de Roots a commencé il y a deux ans. Aurélien Amaz, tout juste débarqué de sa France natale, décide de créer une Ruche qui dit oui à Etterbeek où il a posé ses valises. Il rencontre Hannah Willsher, une jeune anglaise interprète dans un lobby agricole, qui s’associe au projet. “ A l’époque, quand on faisait nos courses, on était toujours très frustrés. Ce qu’on trouvait dans les supermarchés et même dans les magasins bios n’était pas ce que nous cherchions : légumes d’été en plein cœur de l’hiver, produits cultivés à l’autre bout de la planète, produits suremballés, etc. Les produits étaient acheminés par une longue chaîne de détaillants et autres grossistes “ se souvient Hannah. Avec le travail de La Ruche, le duo commence à rencontrer des producteurs et l’idée de fonder un magasin sans intermédiaire germe.

Manger sans intermédiaire

On a élargi notre réseau de producteurs pour proposer un assortiment
complet : produits secs, produits laitiers, huiles et condiments, viande et charcuterie, pains, cosmétiques ou produits d’entretien. On trouve dans le magasin tout ce qu’il faut pour la vie de tous les jours
“ s’enthousiasme l’Anglaise.
On ne trouvera pas chez Roots les produits de la grande distribution bio mais bien ceux de 16 producteurs choisis avec soin car il ne s’agit pas seulement de vendre leurs produits mais bien de créer un véritable partenariat. Tous les produits belges en rayon y sont arrivés sans aucun intermédiaire.
Supprimer les intermédiaires permet d’une part de rétribuer les producteurs équitablement et d’autre part de savoir vraiment ce que nous achetons “
explique Hannah. Ainsi, fruits et légumes sont cultivés dans un rayon de 30 km autour du magasin, les pains sont bruxellois tandis que les produits laitiers et la viande sont originaires de Wallonie. 

Composter, ce n’est pas jeter 

Roots, c’est certainement un magasin de producteurs mais c’est aussi un magasin zéro déchet : produits secs, liquides, cosmétiques, produits d’entretien, etc., tout ce qui peut être vendu sans emballage y est vendu en vrac. Une volonté affirmée de viser le “ zéro déchet, zéro obsolescence “. La démarche va même un bac à compost plus loin. Roots proposera bientôt à ses clients la reprise de leurs déchets organiques. L’idée, toute simple, ferme la boucle vertueuse. Devant le magasin, un grand container accueillera les déchets organiques des clients du magasin. Les déchets seront compostés chez les producteurs et serviront ainsi d’engrais aux fruits et légumes qui seront livrés la saison suivante. Si, avec Roots, rien ne se perd, on a certainement tout à y gagner. 

En pratique

Rendez-vous au magasin : Rue Franklin, 44 - 1000 Bruxelles
(métro Schuman)

www.facebook.com/rootsbruxelles/ 

www.roots-store.be