Accueil Société Enseignement

Ecole : un millier d’emplois pour la remédiation

Le Pacte d’excellence veut faire reculer l’échec. Pour ça, Marie-Martine Schyns, la ministre de l’Education, précise dans une interview au « Soir » la suite des événements.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Mis au net en mars, le Pacte d’excellence va commencer à faire sentir ses effets. Dès septembre 2017, la Communauté française va envoyer les premiers renforts en maternelle (d’ici trois ans, on devrait atteindre un millier d’emplois) et envoyer de l’aide aux directions du fondamental.

Dans l’interview qu’elle accorde au Soir, Marie-Martine Schyns (CDH), précise la suite des événements.

On le sait : le Pacte souhaite, à terme (d’ici 2030), diminuer de moitié le nombre de redoublements.

Oui mais comment ? Pas en claquant des doigts. La ministre de l’Education annonce l’arrivée d’un renfort d’un millier d’enseignants aux niveaux primaire et secondaire. Ils prendront en charge les activités de remédiation qui doivent remettre à flot les élèves en difficulté.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Enseignement

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs