Accueil Monde

Nervosité grandissante en Israël, un Erythréen pris pour un assaillant tué

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Dimanche soir, un homme a de nouveau semé la panique en entrant armé d’un pistolet et d’un couteau dans la gare routière de Beersheba (sud). Cet Arabe israélien de 21 ans, a tué un soldat de 19 ans, s’est emparé de son fusil M-16 et a tiré sans discrimination avant d’être abattu. Dans la confusion, un agent de sécurité a ouvert le feu sur un Erythréen de 26 ans qui essayait de se mettre à l’abri et qu’il a pris pour un assaillant.

La police israélienne considère comme « extrêmement grave » l’agression de cet homme qui ne représentait « aucun danger », a dit une porte-parole. Le commandant local de la police a ordonné qu’on retrouve ceux qui ont frappé l’Erythréen. L’Erythréen est le premier abattu dans de telles circonstances en Israël depuis le début de la flambée de violences. À plusieurs reprises ont été rapportées des situations dans lesquelles des foules en colère cherchaient à se faire justice. Les appels à la haine réciproque se multiplient.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs