Accueil Belgique Politique

Yvan Mayeur lâché, le PS meurtri par les «affaires»

Yvan Mayeur a décidé de se mettre en réserve de toutes les instances du PS. De nombreuses personnalités politiques estiment qu’il devrait également remettre sa démission en tant que bourgmestre de Bruxelles, ce qu’il fera ce jeudi soir. Le PS tombe de Charybde en Scylla.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Après Publifin à Liège, et sur fond d’instruction judiciaire l’ISPPC à Charleroi, la polémique autour du Samusocial à Bruxelles recristallise les tensions au sein du parti socialiste.

Même pas le temps, pour Elio Di Rupo, de tenter de capitaliser sur le rassemblement militant de samedi dernier à la Madeleine (nos précédentes éditions), polémique mais tonique, qui avait redonné un semblant d’élan vital au PS, et relancé un débat de fond – enfin ! – en son sein, compliqué mais positif, sur le décumul intégral des mandats… Aussitôt, le parti est rattrapé par un nouveau scandale ou présumé tel, et par une commission d’enquête (encore une), s’agissant ici de la gestion de l’asbl Samusocial. Oui, c’est la crise.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Vigneron Gérard, jeudi 8 juin 2017, 16:12

    La " chasse" aux parvenus au P$ dure depuis + de 10 ans pour quel résultat?0 sur toute la ligne.les citoyens à chaque affaire croient avoir touché le fond et bien NON. Ici les plus démunis de notre société sont détroussés par qui, osons le mot : DES MAFIEUX!! Despi et sa chaudière a fait de la prison pour 100* moins.Vivement les élections pr apporter en Belgique le renouveau comme en France. ELIO mon cœur saigne !!!! il est + que temps de passer la main.Et dire que ctte dame il y a quelques années bénéficiait déjà d' un appartement dit "social!!!

  • Posté par JEAN LUC TIQUET, jeudi 8 juin 2017, 15:45

    je suppose que comme pour les affaires publifin, le patron du PS (Elio Di Rupo) n'était pas au courant des agissements de Monsieur Mayeur et du PS Bruxellois - le boulevard de l'empereur est tellement loin de l'hôtel de ville de Bruxelles !! Quand un patron ne maitrise plus ses troupes, il conviendrait qu'il démissionne. Le PS belge va se retrouver dans le même état que le PS français......

  • Posté par JEAN LUC TIQUET, jeudi 8 juin 2017, 15:44

    je suppose que comme pour les affaires publifin, le patron du PS (Elio Di Rupo) n'était pas au courant des agissements de Monsieur Mayeur et du PS Bruxellois - le boulevard de l'empereur est tellement loin de l'hôtel de ville de Bruxelles !! Quand un patron ne maitrise plus ses troupes, il conviendrait qu'il démissionne. Le PS belge va se retrouver dans le même état que le PS français......

  • Posté par Roosemont Charles, jeudi 8 juin 2017, 15:24

    La bonne nouvelle est que cela commence à sentir le roussi pour la bande à Laurette.Dite la Passionaria du Chateau de Lasnes. Elle a échoué à Schaerbeek,elle n'ira pas plus loin en région Bruxelles-Capitale.Elle a autrefois bien manoeuvré pour installer son ex dans un job fictif.En France, elle aurait déjà eu le Canard aux trousses. J'ai des doutes quant à la hargne et la grinta de Mme Delvaux& Co.V'la que c'est maintenant à son Yvan chéri qu'on s'en prend.Et son mari a réagi très-trop- tôt pour Pascale et Yvan. Le Soir devrait montrer"ce qu'on va voir" contre la Baronne aux bruits de botte. Ici, c'est plutôt des "bruits de bourse bien remplies".Je vous écoute Mme l'Editorialiste en chef.

  • Posté par Roosemont Charles, jeudi 8 juin 2017, 15:23

    La bonne nouvelle est que cela commence à sentir le roussi pour la bande à Laurette.Dite la Passionaria du Chateau de Lasnes. Elle a échoué à Schaerbeek,elle n'ira pas plus loin en région Bruxelles-Capitale.Elle a autrefois bien manoeuvré pour installer son ex dans un job fictif.En France, elle aurait déjà eu le Canard aux trousses. J'ai des doutes quant à la hargne et la grinta de Mme Delvaux& Co.V'la que c'est maintenant à son Yvan chéri qu'on s'en prend.Et son mari a réagi très-trop- tôt pour Pascale et Yvan. Le Soir devrait montrer"ce qu'on va voir" contre la Baronne aux bruits de botte. Ici, c'est plutôt des "bruits de bourse bien remplies".Je vous écoute Mme l'Editorialiste en chef.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs