Accueil Belgique Politique

Samusocial: Alain Courtois ne veut pas agir dans la précipitation

Le premier échevin de la ville de Bruxelles préfère attendre que la commission d’enquête ait fait son travail et ne demande pas la démission de Mayeur.

Temps de lecture: 1 min

Le MR de Bruxelles continue à demander la transparence dans le dossier du Samusocial et attend la commission d’enquête, a indiqué jeudi matin le premier échevin libéral Alain Courtois à l’agence Belga, alors que plusieurs mandataires d’autres partis demandent la démission du bourgmestre Yvan Mayeur (PS).

«Notre position reste la même. Nous avons demandé la transparence dans le dossier du Samusocial. Nous attendons que la commission d’enquête fasse son travail. Je rappelle d’ailleurs qu’il n’y a pas de représentant MR au sein de cette asbl qui ne dépend pas de la Ville», a affirmé M. Courtois.

Yvan Mayeur, grave, car l’heure est grave

Pour le premier échevin, «il appartient à chacun de prendre ses responsabilités. Nous n’entendons pas agir dans la précipitation car il y a assez d’exemple où celle-ci a été mal inspirée». «Nous avons une majorité et il y aura une majorité lors du prochain conseil». « Calme, repos, et arrêt sur image», a-t-il conclu.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

  • Posté par bernard delpierre, jeudi 8 juin 2017, 13:21

    On le connait surtout pour un acharnement suspect dans la création d'un nouveau Stade de foot et pour ce faire il avait besoin du soutien de Mayeur et du PS ; maintenant qu'un blocage existe de la part des opposants surtout flamands, il est en retrait mais espère rebondir et donc en attendant il ne faut pas griller des copains sans lesquels il pourrait devoir renoncer à ses rêves fort peu en phase pourtant avec l'intérêt financier du contribuable...

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une