Accueil Belgique Politique

Samusocial: le gouvernement bruxellois ne demande pas la démission de Mayeur

Le gouvernement régional a par ailleurs décidé de créer une cellule de crise.

Temps de lecture: 1 min

Le gouvernement bruxellois a décidé jeudi de créer une cellule de crise composée de représentants des différents ministres du gouvernement pour veiller à assurer la continuité opérationnelle du Samusocial, en concertation avec le conseil d’administration démissionnaire.

Il a par ailleurs pris acte du rapport incomplet de ses commissaires à propos de la gestion de l’asbl privée subventionnée par les pouvoirs publics à hauteur de 98 %. Il ressort notamment de ce document que la rémunération par jetons de présence des membres du bureau repose sur une base plus forfaitaire et fictive que sur une comptabilisation de réunions effectives.

Ce rapport sera transmis au parlement bruxellois en vue des travaux de la future commission d’enquête qui doit être installée. Selon le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort, le gouvernement régional ne demande pas la démission d’Yvan Mayeur du maïorat de Bruxelles et de Pascale Peraita, à la présidence du CPAS, car il ne lui appartient pas de le faire et parce que «  c’est à un autre niveau que cela doit se décider ».

Un rapport accablant pour le Samusocial

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une