Accueil Immo

Propriétaire du logement, pas du terrain

Venu des USA, le Community Land Trust se développe à Bruxelles. Son principe est de séparer la propriété du sol de celle du bâtiment. L’achat du logement est alors moins cher. Dans la capitale, 120 appartements sont en préparation.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Voici un an, Aissa a emménagé avec sa femme et ses deux enfants dans un immeuble entièrement rénové, en face du canal, à Molenbeek. Il en est devenu propriétaire à un prix très attractif. « Environ 20 % moins cher que le prix du marché », estime-t-il. Les huit autres occupants du bâtiment, avec lesquels il a tissé des liens d’entraide, comme dans les habitats partagés, ont pu bénéficier du même avantage.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Immo

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs