Bruxelles: vives tensions autour de la succession d’Yvan Mayeur, les discussions suspendues

d-20160418-G76LVH 2016-04-18 10:31:54

Les discussions au sein de la majorité socialiste-libérale de la Ville de Bruxelles sur l’ajustement des rôles au sein du collège dans le contexte de la démission du bourgmestre Yvan Mayeur ont été menées durant plusieurs heures dans la soirée de jeudi et dans la nuit, sans être conclues. Elles seront poursuivies vendredi, a-t-on appris à bonne source, parmi les négociateurs, vendredi vers 2h00 du matin.

La réunion a été organisée dans un lieu tenu secret, à l’abri des caméras et micros, présents en nombre et en vain, aux portes de l’Hôtel de ville, en début de soirée. Toutefois, tard jeudi soir, il nous revenait que la réunion de majorité à Bruxelles-Ville (PS, MR, SP.A, VLD), au cours de laquelle Yvan Mayeur devait confirmer son départ, avait été le théâtre de très vives tensions entre partenaires. Qui se sont déchirés, en fait.

D’aucuns, Yvan Mayeur en tête, auraient tenté de faire passer un scénario imprévu : le socialiste lâche l’Hôtel de Ville mais… reste échevin ! Ce qui aurait mis le SP.A en furie, motif pour lequel les socialistes flamands ont claqué la porte et quitté leurs partenaires dans la soirée. Reste qu’à minuit, alors que la réunion était toujours en cours (sans le SP.A), on nous certifiait, parmi les participants, qu’Yvan Mayeur ne serait pas échevin, que c’était plié. Du reste, le communiqué de Laurette Onkelinx, présidente de la fédération, diffusé dans l’après-midi avait – c’était ses termes – bien « pris acte de la décision d’Yvan Mayeur de présenter sa démission du collège de la Ville de Bruxelles »…

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous