Accueil Belgique Politique

Pourquoi le SP.A tourne le dos au PS

Les camarades du nord sont durs avec ceux du sud...

Article réservé aux abonnés
Chef du service Politique Temps de lecture: 3 min

De mémoire de socialiste, on n’avait pas souvent vu les camarades du nord aussi durs avec ceux du sud.

Le point d’orgue a été atteint ce vendredi soir, lorsque le SP.A a tout simplement quitté les négociations en vue de la nomination d’un nouveau bourgmestre de Bruxelles, larguant le PS. John Crombez, le président du SP.A, raconte : « Entre 17 et 20 heures jeudi, le PS a testé la possibilité qu’Yvan Mayeur reste échevin Bruxelles, ce que j’ai refusé catégoriquement. Puis, en soirée, au début des négociations pour la désignation du bourgmestre, Yvan Mayeur s’en est pris à notre échevine, Ans Persoons, lui reprochant violemment le fait que ce soit le SP.A qui ait commandé un rapport sur le Samusocial, entraînant la chute de Mayeur. » Une version pas fondamentalement démentie auprès des autres partis, où l’ont fait savoir que la question d’un échevinat pour Mayeur « a fait partie des options sur la table. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs