Accueil Monde

Afrique du Sud: des étudiants en colère bloquent trois grandes universités

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Des étudiants en colère contre l’augmentation de leurs frais de scolarité ont interrompu les cours dans trois grandes universités d’Afrique du Sud lundi, une nouvelle démonstration de la grogne estudiantine qui touche le pays depuis plusieurs mois. Les universités de Rhodes à Grahamstown (sud-est), du Cap (sud) et du Witwatersrand (Wits) à Johannesburg ont annoncé lundi la suspension des cours en raison des manifestations.

Les manifestants devant l’université du Wits bloquent les entrées du campus depuis plusieurs jours pour demander l’annulation de la hausse de 10,5% des frais de scolarité prévue pour la rentrée 2016. L’augmentation des frais de scolarité empêchera, selon eux, les étudiants noirs les plus pauvres d’avoir accès à l’enseignement universitaire.

Les responsables des universités affirment de leur côté qu’une hausse des tarifs est nécessaire pour pouvoir offrir une meilleure qualité d’enseignement.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs