Accueil La Une Économie

Service minimum SNCB: la CGSP Cheminots menace d’actions durant l’été

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

La CGSP Cheminots a menacé lundi d’organiser des actions durant l’été pour protester contre le projet de loi du gouvernement fédéral de mettre en place un service minimum sur le rail.

Le syndicat socialiste n’en organisera toutefois aucune d’ici à la fin de la période des examens pour les étudiants, a assuré son président Michel Abdissi. «Si le texte passe, nous nous devrons de réagir», a-t-il d’ores et déjà prévenu, qualifiant d’« assassins en puissance» ceux qui signeraient cette loi.

La CGSP Cheminots a expliqué lundi tout le mal qu’elle pensait du service minimum sur le rail et de l’avant-projet de loi du ministre de la Mobilité François Bellot (MR), qui est actuellement analysé par le Conseil d’Etat. Le gouvernement a en effet dû reprendre la main sur ce dossier après que syndicats, d’une part, et SNCB et Infrabel, d’autre part, n’eurent pas réussi à s’entendre.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs