Accueil La Une Monde

Le Front National : des balayeurs balayés

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Ils croyaient eux-mêmes profiter du dégagisme. Et voilà qu’ils en font les frais. Le Front national aussi voit s’incliner dès le premier tour certains de ses leaders. C’est le cas de Nicolas Bay, le secrétaire général du parti d’extrême droite, qui était justement chargé de la campagne des législatives et qui se retrouve éliminé dès le premier tour en Seine-Maritime. C’est le cas aussi de Jean-Lin Lacapelle, le secrétaire national aux fédérations dans les Bouches-du-Rhône. Surnommé le « tonton flingueur » ou même « le nettoyeur » du FN, cet ancien cadre de chez Danone avait entrepris de « professionnaliser » le parti en écartant ses brebis galeuses pour l’amener à la victoire.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Grand format Les Chinois font trembler le pouvoir

De nombreux citoyens chinois n’en peuvent plus après quasi trois années de politique zéro covid, appliquée de façon extrême. Ils ont crié leur colère ces derniers jours. Leur audace stupéfie leurs dirigeants. Le Parti amorce une réponse, maniant - un peu - la carotte et - beaucoup - le bâton.

De l’autre côté du détroit, les Taïwanais suivent cette mobilisation citoyenne avec beaucoup d’intérêt.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs