Accueil Belgique Politique

Et si Elio Di Rupo et Paul Magnette n’avaient qu’un mandat unique...

Le PS va-t-il s’appliquer unilatéralement (sans attendre un vote au parlement) la règle du mandat unique dès les prochaines élections ? Elio Di Rupo y réfléchit sérieusement, il doit trancher.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 1 min

Elio Di Rupo, le Hainaut ou Mons?

L’impact, potentiellement, d’une réforme ayant trait au mandat unique pour Elio Di Rupo? Le président du PS devrait alors choisir en vue de 2018 et 2019: soit il tire la liste communale afin de tenter de se relancer comme bourgmestre de Mons, soit il concourt aux législatives en 2019 dans le Hainaut afin d’être élu à la Chambre, ou alors aux régionales, ou encore aux Européennes, cette fois sur la circonscription francophone.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Nicolay Jean-marie , mercredi 14 juin 2017, 10:19

    Et si Michel (père et fils), BDW, Chastel etc... n'avaient qu'un seul mandat? Votre article est à sens unique!

  • Posté par jacques rabbot, mardi 13 juin 2017, 19:09

    et si les poules avaient des dents?

Aussi en Politique

120 élues se mobilisent pour un #Metoo politique belge

Des femmes élues de tous partis, collaboratrices, attachées parlementaires et militantes gravitant autour et dans les milieux politiques, appellent le monde politique à prendre ses responsabilités face aux violences sexistes, sexuelles et psychologiques exercées par des mandataires publics ou apparentés.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs