Accueil Sports Football Football belge Standard

Olivier Renard: "Sa Pinto apportera sa ’grinta’ et sa mentalité au Standard" (vidéos)

Ricardo Sa Pinto a été présenté ce lundi en tant que nouvel entraîneur du Standard. «Il apportera sa ’grinta’ et sa mentalité au Standard», a déclaré Olivier Renard, directeur sportif du club liégeois.

Temps de lecture: 2 min

La nomination de Sa Pinto met fin à un long feuilleton initié le 17 avril dernier avec le départ d’Aleksandar Jankovic. «Pour beaucoup de personnes, cela signifiait qu’on devait avoir un nouvel entraîneur rapidement, mais nous, nous ne voyions pas les choses comme ça», a précisé Olivier Renard.

«On a pris notre temps. On a commencé nos ’interviews’, discuté avec différents coachs. On a parlé point de vue financier, sportif, achat et vente de joueurs... Nous avons pris notre décision. Ricardo Sa Pinto correspond au profil recherché. C’est un ancien joueur, il connaît le club, la pression qu’il y a autour. Il sait gérer cette pression mais aussi transmettre sa passion. Il va essayer d’inculquer aux joueurs qu’il faut aimer et respecter ce sport. C’est ce qu’il nous a parfois manqué l’an passé, surtout les derniers mois», a détaillé le directeur sportif qui, comme joueur, avait côtoyé Sa Pinto lors de son passage à Sclessin en 2006-2007. «Comme tous les joueurs créatifs, il était déjà prêt à être entraîneur.»

Les deux hommes vont à présent, avec le président Bruno Venanzi, travailler sur l’effectif à mettre à disposition du nouvel entraîneur. «En ’in’, on ne pouvait pas attendre. Nous avons travaillé sur certains dossiers. On a une liste de joueurs que l’on va transmettre au coach. Il nous dira quels styles il veut. En ce qui concerne les départs, l’idée est de ne pas recommencer la saison avec un groupe de 35-40 joueurs. L’entraîneur aura le droit et le devoir de dire avec qui il veut continuer.»

Olivier Renard veut éviter que ne se répète le scénario de l’an passé, lorsque le Standard n’avait pratiquement jamais aligné deux fois de suite le même onze de base. «L’idée, c’est d’essayer de trouver rapidement six, sept ou huit joueurs de base et de construire une équipe autour. Quand on a trop de choix à faire, on fait des mauvais choix. On va travailler ensemble avec le coach pour avoir un groupe compétitif et terminer la saison dans les playoffs I.»

Sa Pinto a signé un contrat d’un an avec une option pour une année supplémentaire. «Comme nous, il était demandeur d’un contrat d’un an pour prouver son travail, c’est quelqu’un qui veut aller de l’avant», précise Olivier Renard.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Standard

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb