Accueil Société

Bruxelles: de troublantes mesures de pollution

Des concentrations « très préoccupantes » de pollution au NO2 ont été mesurées le long d’axes très fréquentés. Une action réalisée par une ONG en pétard avec le gouvernement bruxellois.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

C’est un boulet que n’a pas fini de traîner Bruxelles. Dans ses récentes recommandations sur le plan national de réforme, le Conseil des ministres européens pointait de manière inhabituelle les « sérieux problèmes de pollution » dont souffre la Belgique. La Région bruxelloise n’est pas la seule visée, mais on sait qu’elle est dans le collimateur.

En septembre dernier, cinq Bruxellois soutenus par ClientEarth, une organisation non gouvernementale européenne installée dans la capitale et spécialisée dans les matières environnementales, ont déposé plainte contre le gouvernement bruxellois en exigeant des mesures plus ambitieuses contre la pollution de l’air et plus particulièrement le dioxyde d’azote, nocif pour la santé.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Jean De Selys, dimanche 18 juin 2017, 15:41

    Pour commencer,une piste à suivre pour ne pas pénaliser uniquement les particuliers mais les voitures de société: un péage ou une vignette pour les véhicules lourds ou de forte puissance entrant à Bruxelles et dont le produit de la vente serait reversé aux hôpitaux des Communes bruxelloises.Sur le principe du pollueur payeur. La N-VA n'est-elle pas la première à favoriser les véhicules de société?

  • Posté par Remi Baeyens, mardi 13 juin 2017, 12:29

    La cause principale de la pollution à Bruxelles n'est pas les particules fines ou CO2 ou NOx mais bien le parti socialiste.

  • Posté par Vermeulen Gregory, mardi 13 juin 2017, 12:08

    La solution est pourtant tellement simple..... instaurer un péage de 35 eur par jour pour rentre et sortir de Bruxelles et supprimer definitivement les avantages fiscaux de la voiture de société. Vous verrez la circulation fondre comme neige au soleil !

  • Posté par Stampe Jérôme, mardi 13 juin 2017, 9:35

    En attendant l'arrivée (ou peut-être pas) du RER…

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs