Accueil Belgique Politique

Charles Michel veut un pacte d’investissement à 60 milliards d’ici 2030

Temps de lecture: 1 min

Le premier ministre, Charles Michel, veut doubler le montant du Pacte d’investissement stratégique et le faire passer de 30 à 60 milliards d’euros entre 2017 et 2030. « Ce serait inédit dans ce pays de se fixer l’ambition de mobiliser 60 milliards », a-t-il déclaré devant la commission des Affaires générales de la Chambre. « Je crois que c’est possible car je ressens un grand enthousiasme des secteurs économiques de notre pays à cet égard ». Plusieurs sources de financement sont envisagées, qui varieront d’un projet à l’autre : un financement public, public-privé et privé.

Cinq thèmes ont été retenus : énergie, mobilité, santé, agenda numérique et infrastructure ainsi qu’autorité de l’Etat. La première liste de projets remise par le premier ministre contenait beaucoup de dossiers existant déjà, indépendamment du Pacte : masterplan prisons III, remplacement des F-16, etc. Des projets nouveaux sont aussi prévus : recherche dans le stockage de l’énergie, les parcs éoliens ou les « smart cities ».

La mise en oeuvre du Pacte s’inscrit également dans la stratégie de relance européenne. Depuis quelques années, la Belgique réclame une révision des nouvelles règles comptables qui freinent, à ses yeux, les investissements publics.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une