Accueil Culture Cinéma Les sorties cinéma

The Promise fait bien mieux que tenir sa promesse

De Terry George avec Oscar Isaac, Charlotte Le Bon, Christian Bale, 134 mn.

Article réservé aux abonnés
Journaliste aux services Culture et Médias Temps de lecture: 2 min

Une histoire d’amour impossible sur fond de génocide arménien ? Il y a plus glamour et vendeur comme scénario. Et pourtant ! Ce n’est pas la moindre des réussites du réalisateur et scénariste irlandais Terry George d’avoir rendu ce récit attrayant, si ce n’est totalement prenant.

Il n’en est pas à son coup d’essai, lui qui avait déjà parlé de sujets aussi graves que le génocide rwandais (Hotel Rwanda avec Don Cheadle) et la guerre civile en Irlande du Nord (il a scénarisé The Boxer de Jim Sheridan) avec l’art d’emmener le spectateur dans son récit. C’est de nouveau le cas avec The Promise qui relate, à hauteur d’homme, le génocide arménien par un Empire ottoman en pleine déliquescence.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Les sorties cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs