Accueil Sports Football Football belge Division 1A

L’Antwerp doit d’abord sortir du flou

En s’associant avec Lucien D’Onofrio pour soigneusement tracer les contours sportifs du club, Paul Gheysens nourrit l’ambition de placer le Great Old dans une zone d’expression à la hauteur de sa notoriété ancestrale. Le seul vrai patron de l’Antwerp, qui a déjà injecté une dizaine de millions d’euros depuis deux ans, voit d’ailleurs son action comme un « investissement sur le long terme ».

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Après avoir végété pendant 13 longues (et tristes) années dans l’antichambre de l’élite, l’Antwerp est de retour au plus haut des cieux belges et souhaite s’ouvrir à une nouvelle ère de bouillonnement populaire au sein d’une ville qui ne l’a jamais abandonné. «  Le potentiel de ce club est immense, on parle peut-être bien d’un million de personnes  », a relevé Paul Gheysens, l’investisseur principal, dans un élan d’enthousiasme qui cadre parfaitement avec ses ambitions.

Si la volonté première est de stabiliser le Great Old au sein d’une Jupiler Pro League qui a appris à se passer de son prestige, les projets sur le long terme pullulent dans l’esprit du CEO de l’entreprise Ghelamco ; un homme qui aime les défis et qui dispose de moyens (financiers) considérables lui permettant d’œuvrer en toute quiétude.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Division 1A

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs