Accueil Opinions Débats et idées

Les politiques sous-estiment-ils la gravité de la pollution?

La pollution de l’air préoccupe de plus en plus. Les mesures sont-elles suffisantes et réalisées correctement ? Les actions qui sont prises pour combattre les émissions polluantes des automobiles, du chauffage ou des industries sont-elles assez ambitieuses ?

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

Les mesures de concentrations de dioxyde d’azote (NO2) réalisées par l’ONG ClientEarth le long de certains axes bruxellois très fréquentés (Le Soir du 13/06) ont mis en évidence des concentrations importante de ce polluant nuisible pour la fonction respiratoire. L’organisation a tapé sur le clou : selon elle, la Région bruxelloise ne mesure pas correctement la pollution de l’air en n’installant pas ses stations aux endroits adéquats. Par ailleurs, les actions de fond sont insuffisantes.

La ministre bruxelloise de l’Environnement Céline Fremault (CDH) n’ayant pu répondre à nos questions, son cabinet nous a fait part de la réaction officielle. « Nous ne disposons d’aucune information sur la méthodologie des prélèvements, sur les lieux où ils ont été réalisés et sur leur durée, commente-t-on. Il est donc difficile de se prononcer sur les résultats ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Bricourt Noela, mardi 2 avril 2019, 19:03

    En favorisant les produits bons marchés fabriqués à bas coût à l'autre bout du monde, on en voit maintenant les conséquences ...dans tous les domaines

  • Posté par Poullet Albert, samedi 30 mars 2019, 12:32

    oui, il faut bannir le diesel et pour les camions aussi ainsi que les chaudière et celui employé par les usines

  • Posté par Remi Baeyens, mercredi 14 juin 2017, 12:51

    Il faudrait expliquer clairement ce que l'on veut. On lance des slogans sans connaître ce qu'il y derrière et le citoyen lambda ne s'y retrouve pas excepté les taxes supplémentaires et les limitations de toute sorte. Il est beaucoup parlé de l'émission de particules fines: qu'en est il? Au yeux du public c'est l'émission des diesels: tous les moteurs émettent des particules fixes mais les véhicules dans leur ensemble émettent des particules fixes: 1) les freins, 2) les pneus, 3 l'usure des revêtements des routes, 4 les moteurs. On ne parle que des moteurs, quelle est leur contribution par rapport au total? Les diesels, moteurs les plus performants consomment moins de CO2, les émissions de particules du moteur fines sont en proportion avec la consommation qui est moindre pour le diesel. On ne veut jamais donner des chiffres comparatifs pour permettre au citoyen de juger, les politiques devraient aussi parler un peu plus technique pour que nous puissions juger et ne pas suivre des déclarations dont les émetteurs sont douteux sur leurs compétences et polluent ainsi notre vie en communauté.

  • Posté par winkler ulrich, jeudi 28 mars 2019, 21:54

    Les feux d'artifice le jour de la Saint Sylvestre c'est l'équivalent en particules fines PM10 de 17% des particules fines du parc auto en une année !! Sans oublier la pollution des déchets dans les rues , les morts et blessés ainsi que des incendies chaque année ! voir les recommandations du Ministère fédéral allemand de l 'environnement Umweltbundesamt ! qui demande aux Allemands de s'abstenir ! Göttingen et Tubingen ont interdit les feux d'artifice ! Les PM10 C'EST 60000 MORTS PAR AN ! Les jeunes qui défilent et protestent devraient retenir ce fait et réduire de 17 % les PM 10 c'est un objectif facile à atteindre ! un jour !

Aussi en Débats et idées

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs