Accueil Belgique Politique

Le MR refuse le décumul intégral

Le MR souhaite autoriser le cumul pour les bourgmestres et échevins, uniquement pour les communes de moins de 50.000 habitants.

Temps de lecture: 1 min

Le MR ne s’engage pas dans la voie du décumul intégral entre une fonction exécutive locale (bourgmestre ou échevin) et un mandat parlementaire. Il rappelle sa proposition de ne pas autoriser le cumul dès lors que la commune en question compte plus de 50.000 habitants, soit la règle applicable au Parlement européen.

Les Verts ont appelé mercredi matin le président des libéraux francophones, Olivier Chastel, à mettre en œuvre lui aussi le décumul intégral.

Dans un communiqué, Olivier Chastel a rappelé son attachement à «  un certain ancrage local » des parlementaires MR. Il met également en avant quelques-unes des autres réformes proposées par son parti  : suppression du système de suppléance et de l’effet dévolutif de la case de tête afin d’accroître la liberté de choix des électeurs.

Les libéraux veulent aussi réduire le nombre de mandataires et rationaliser les structures publiques par des fusions ou des regroupements. A Bruxelles, ils plaident pour la suppression d’un mandat d’échevin par commune.

À lire aussi Démission de Mayeur: les scandales se répètent, le scénario ne change pas

Pour ce qui est des règles internes, le MR a limité à trois le nombre de mandats rémunérés qu’un élu peut détenir en plus de son mandat originel.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par CARION JEAN, mercredi 14 juin 2017, 20:11

    Je rejoins entièrement la formule de "Député/et élu local". Car l'élu local (Bourgmestre ou échevin) peut porter les attentes de ses administrés au Parlement Fédéral ou Régional afin de parfaire les débats et propositions de lois ou de décrets; c'est une évidence. Par contre les dérives que l'on connait ( actuelles), ou les "exceptions" électoraliste alors que l'inverse est clairement défini dans les statuts sont anormales. Pour ce dernier fait je pointe simplement Ecolo d'avoir permis un TROISIEMME mandat de Bourgmestre à l'actuel Maïeur d'Ottignies, alors que l'opposition était en droit (selon les résultats électoraux) d'obtenir ce maïorat. Il est anormal que le décret wallon ( voté par une majorité PS) permette ce genre de disposition sur le simple fait qu'une coalition (avant le suffrage communal) de trois partis ignore le souhait majoritaire de la population de l'entité! Voilà l'esprit des propositions qu'Emmanuel Macron a fait en France et qui devraient modifier les législations en entité fédérée en Belgique. Mais tant Ecolo que le PS masque ou dissimule ce fait, et pour cause....se maintenir au pouvoir, coute que coute; je sais que cette déclaration va déranger, mais c'est seulement une question d'équité pour la majorité des administrés. Dès lors la déclaration d'Ecolo est déjà intolérable au vu de leurs statuts. Le pouvoir local est le premier droit des citoyens, alors qu'on les respecte.

  • Posté par stals jean, mercredi 14 juin 2017, 18:26

    je l'avais écris hier, le site cumuléo nous apprend qu'en Belgique, une quinzaines de milliers de mandataires publics se partagent quelques 600.000 mandats...Il est effectivement évident que si décumul drastique il devait y avoir, il faudrait engager des milliers de citoyennes et de citoyens à qui on attribuerait les mandats par milliers ainsi libérés...En Belgique, 70.000 ASBL sans compter l'Enseignement Libre au statut d'ASBL probablement? Si décumul presque intégral il devait y avoir, on imagine déjà le bordel... Celles et ceux qui vont perdre les pactoles considérables plus les jetons de présences aux kilos accumulés au fil des années par parfois 20 ou 30 voir 40 mandats publics, semi-publics même privés, y vont pas se laisser "plumer" sans réagir...République bananière quand tu nous tiens...

  • Posté par Vigneron Gérard, mercredi 14 juin 2017, 16:26

    A quand un Macron en Belgique????

  • Posté par Louis Michel, mercredi 14 juin 2017, 15:00

    Je me demande à quand un parti style "le parti du ras le bol "

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une